Passer au contenu

/ Département d'informatique et de recherche opérationnelle

Rechercher

Atefeh Farzindar

Doctorat en informatique, présidente et fondatrice, NLP Technologies

« Le chemin le plus court pour réussir sa vie passe par une bonne formation. »

Atefeh jouit d’une âme généreuse et féconde. À la fois femme d’affaires, artiste et professeure, le partage est l’une des valeurs constitutives de son existence.

« Je voudrais que mes idées contribuent à bâtir un meilleur avenir pour les jeunes, les femmes et les gens de talent, affirme-t-elle. J’aimerais également qu’elles puissent améliorer notre société et créer de nouveaux emplois. »

Diplômée du Département d’informatique et de recherche opérationnelle (DIRO) et de l’École doctorale Paris-Sorbonne, Atefeh a parfaitement su étayer une thèse novatrice qui lui a permis, quelques semaines après son dépôt, de lancer sa propre entreprise.

Utilisant des logiciels mis au point par sa présidente, NLP Technologies offre des services de traduction automatisée et de synthèse par ordinateur aux professionnels du droit.

Atefeh ne limite cependant pas ses activités qu’au milieu des affaires. Partisane d’une saine communication entre la sphère universitaire et industrielle, elle occupe aussi le poste de professeure adjointe au DIRO, en plus d’être membre du conseil d’administration de l’ADDIROUM.

« La possibilité de réfléchir différemment ainsi que la liberté d’expression – et celle après l’expression! – présentes au DIRO comptent parmi les éléments les plus marquants de ma formation à l’UdeM. Aujourd’hui, être en mesure d’échanger avec des étudiants dynamiques, de partager son expérience et de suivre l’évolution des milieux professionnels est profitable à tous », explique la docteure en informatique.

Ne croyez cependant pas que la liste des engagements qu’honore Atefeh s’arrête ici. Elle siège également au conseil d’administration de l’Association de l’industrie de la langue (AILIA) et à celui du Centre de recherche en technologies langagières (CRTL), en plus d’être membre du comité consultatif canadien des normes ISO.

À cette liste non exhaustive s’ajoutent quelques heures hebdomadaires vouées au bénévolat, sans compter la peinture, qui figure au nombre de ses passions.

À ce titre, Atefeh a profité de son passage dans la capitale française pour parfaire sa maîtrise de la peinture à l’École de beaux-arts de Versailles. Souvent exposés, ses tableaux s’inspirent des diverses cultures qu’il lui fut donné de découvrir lors de ses voyages.

Le conseil d’Atefeh : « Le chemin le plus court pour réussir sa vie passe par une bonne formation. »