Yoshua Bengio : l’intelligence naturelle…

- 13:53 - Auteur :Mathieu-Robert Sauvé, UdeM Nouvelles - Nouvelles

Yoshua Bengio dirige le plus important groupe de recherche du monde en apprentissage profond et l'une de ses études figure en septième position parmi les 10 découvertes mondiales de 2015, selon la revue française La Recherche. Le professeur du Département d'informatique et de recherche opérationnelle a imposé Montréal sur la scène internationale de l'intelligence artificielle.

« Je ne vous cacherai pas que j'ai eu des offres de l'étranger, dit-il. J'ai décidé de demeurer à Montréal pour plusieurs raisons, à la fois personnelles et professionnelles. D'abord, je veux contribuer au bien commun et sur le très long terme, et c'est dans une université que ces buts sont les mieux servis. Ensuite, c'est ici que j'ai grandi et que j'ai élevé ma famille. Finalement, l'Université de Montréal m'a donné un cadre propice pour mettre sur pied un centre de recherche aujourd'hui reconnu internationalement. »

L'Institut des algorithmes d'apprentissage de Montréal (le MILA) compte près de 80 chercheurs, dont des étudiants étrangers, et il occupe une place enviable en recherche fondamentale. « Si j'avais déménagé aux États-Unis, j'aurais eu peut-être plus d'argent, mais j'aurais pris le risque de voir l'industrie privée et même les militaires influencer beaucoup plus mes recherches. »

Avec le développement des mégadonnées et de l'intelligence artificielle, notre société va changer. Au MILA, les préoccupations éthiques guident le travail des chercheurs. Il ne s'agit pas seulement de contribuer au design du prochain gadget, mais de comprendre comment l'intelligence peut émerger d'un objet ou d'une fonction et profiter au plus grand nombre possible.

Le Département d'informatique et de recherche opérationnelle est l'un des premiers du genre en Amérique du Nord. Il est prisé par les étudiants de partout dans le monde.

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer